Aller au contenu principal

CoronaCheck pour les professionnel·le·s de santé

Cet outil n’est pas destiné à la prise en charge clinique d’un·e patient·e. Il ne doit pas être utilisé pour évaluer l’indication à un test d’un·e patient·e hospitalisé·e et ne doit se substituer aux protocoles internes à chaque service.

Proposition d’organisation pratique au cabinet

 

Tri des patients par téléphone (Pour Vaud : algorithme de tri)

L’assistant·e médical·e ou le médecin évalue la situation au téléphone à l'aide de Coronacheck pour identifier ceux qui ont besoin d’une consultation (pour évaluation clinique et/ou frottis) et ceux qui peuvent rester/retourner à domicile.

COMMENCER L'ÉVALUATION DE VOTRE PATIENT.E

Si un frottis est indiqué, veuillez suivre la stratégie en fonction de votre canton. 

Voici les personnes ou contacts de référence spécifiques à votre Canton :

  • Pour le canton de Vaud : si possible, le test doit être effectué par le médecin traitant; sinon, les patients doivent être envoyés dans l'un des centres de test (liste des centres de test)
  • Pour le canton de Neuchâtel : Orientation tri infirmier au 032 886 888 0
  • Pour le canton du Valais: le test doit en tout premier lieu être effectué par le médecin traitant; si un test au cabinet n'est pas réalisable, prendre contact avec la hotline cantonale au 058 433 01 44 (8h-12)

Selon l'alinéa 1 de l'art. 26 de l'ordonnance 3 COVID-19 : "La Confédération prend en charge les coûts d’analyses diagnostiques de biologie moléculaire et sérologiques au SARS-CoV-2 effectuées en ambulatoire chez les personnes qui remplissent les critères de suspicion, de prélèvement d’échantillons et de déclaration de l’OFSP dans leur version du 24 juin 2020."
Si une consultation médicale additionnelle est nécessaire, incluant ou non des examens complémentaires, le coût de cette prise en charge sera à la charge de l'assurance obligatoire de soins (LAMal).

Recommandation d’effectuer un deuxième frottis : si forte suspicion clinique de COVID-19 et que le premier frottis RT-PCR est négatif, un deuxième frottis naso-pharyngé est recommandé.

Consultation avec le·la patient·e

Dans la mesure du possible, prévoir une plage horaire dédiée aux patients avec frottis en fin de journée afin de limiter les risques de transmission. Les masques et matériel pour frottis s’obtiennent dans les pharmacies régionales (Vaud : liste des pharmacies sur le site HPCI)

Appliquez les mesures d'hygiène suivantes (de type "Gouttelettes"):

  • Faites porter un masque chirurgical (type II ou IIR) au·à la patient·e dès son arrivée au cabinet.
  • Faites attendre le·la patient·e si possible dans une salle dédiée aux patients avec syndrome grippal.
  • Portez vous-même un masque chirurgical (type II ou IIR) et une blouse blanche.
  • Si un frottis est indiqué (suivre la procédure pour réaliser le frottis), mettez en plus des lunettes de protection si disponibles. Pendant le frottis nasopharyngé, abaissez le masque du·de la patient·e pour dégager son nez tout en gardant sa bouche couverte.

Isolement et quarantaine:

  • Informez tout patient.e suspect sur la nécessité d'un frottis et d'une mesure d'isolement obligatoire. En attendant le résultat du test, donnez-lui déjà les Consignes d'isolement (Pour Vaud Flyer isolement HPCI).
  • Informez le.a patient.e sur la nécessité d’une quarantaine pour les personnes ayant été en contact étroits avec lui.elle (contacts < 1.5 mètres pendant > 15minutes, sans équipement de protection, pendant les symptômes ou dans les 48h précédant leur apparition). Donnez les Consignes OFSP «Quarantaine» (Pour Vaud Flyer quarantaine HPCI). 

Une fois la consultation terminée, nettoyez les surfaces en aérant la pièce quelques minutes

ATTENTION : Il est déconseillé d'utiliser les AINS en première intention. Pour la gestion des symptômes, privilégiez la prescription de paracétamol.

Transmission du résultat du frottis au·à la patient·e

  • Résultat négatif: informez le·la patient·e du résultat et lever l’isolement 24 heures après la fin des symptômes.
  • Résultat positif: informez le·la patient·e de poursuivre l’isolement jusqu’à 10 jours après le début des symptômes et 48h sans symptômes, et faire le suivi clinique si possible par téléphone (Pour Vaud : algorithme de suivi)

Si vous souhaitez évaluer votre propre situation, cliquez sur "commencer votre propre évaluation". 

COMMENCER VOTRE PROPRE ÉVALUATION